Success stories

Success stories

Quels apports des mathématiques dans les produits et les innovations industriels ? Voici quelques exemples choisis parmis plus de 500 collaborations maths-entreprises dont près de 150 soutenues par AMIES grâce à son dispositif PEPS. Ces fiches ont été réalisées par AMIES en collaboration avec la FSMP.

- Equinomath :  Improving horses performance through tracking and optimazation, une collaboration McLLOYD et du Centre d'Analyse et de Mathématique Sociales (CAMS) CNRS & EHESS (Paris).

- e@linWind velocity field approximation, Modelling and visualization on real datasets, une collaboration ENGIE Green et du Laboratoire de Mathématiques de l'INSA de Rouen (LMI).

- M4SE Math for Smart Energy : optimization of energy storage within households, une collaboration Hager et Cemosis.

- Global Wine Score : one single score, aggregated from critics, une collaboration Scorelab et Institut de Mathématiques de Bordeaux.

- Ultra Accurate Numérical Simulations : Heterogeneous and extreme high energy physical phenomena, une collaboration R2SN et Institut de Mathématique de Toulouse.

- Advanced statistics for acoustic imaging : Acoustic source reconstruction with noisy data, une collaboration MicrodB et Institut Camille Jordan (Lyon).

- Big data applied to air transport : Risk estimation in air transport using machine learning, une collaboration Safety Line et Laboratoire de Probabilité et Modèles Aléatoires (Paris).

- Data fusion for Metrology : Control and measurements of nanomaterials, une collaboration Pollen Metrology et Laboratoire Jean Kuntzmann (Grenoble).

Vous souhaitez présenter une histoire de collaboration réussie avec une entreprise, contactez Antoine Lejay !

Portraits et témoignages

Les mathématiciens ne sont pas seulement présents sur les bancs des universités ! Les métiers des mathématiques sont de plus en plus prisés par les industriels car ils couvrent une grande diversité de connaissances et d'ouverture d'esprit. Un mathématicien est instruit, par l'essence même de sa formation, à la rigueur, à la curiosité, à l'adaptabilité, à la réactivité face à des problèmes nouveaux. Nombre d'employeurs ne s'y trompent pas et considèrent l'embauche d'un mathématicien comme un investissement à long terme. Certains créent eux-même leur société.

Ces quelques portraits témoignent de la multiplicité des postes, des secteurs d'activité et des applications pour lesquels les sciences mathématiques apportent leur contribution

Sébastien Benzekry, Ingénieur de Recherche INRIA Modèles oncologiques MSO,
DataMining
Pierre Guérin, Ingénieur R&D chez EDF Neutronique, Radiographie industrielle MSO,
HPC
François Loret, Fondateur de Stratinnov, bureau d’études spécialisé dans l’accompagnement des entreprises des filières innovantes Conseil aux entreprises innovantes (méthodologie et rigueur)
Olivier Orcière,  Expert cryptologue chez Thales Communications & Security Protection des systèmes informatiques Crypto

Ils puisent pour la plupart dans les 5 grands champs de compétences stratégiques relevés par la 1ère étude d'impact socio-économique des maths (EISEM) réalisée en 2015 :

  • Traitement du signal et analyse d’images
  • Data Mining (statistiques, analyse de données et apprentissage)
  • MSO (Modélisation - Simulation – Optimisation)
  • HPC (“High Performance Computing” ou calcul haute performance)
  • Cryptographie et Sécurité des systèmes d’informations